La stratégie pour l’hydrogène de l’Union européenne

- 17 Septembre 2020

Atteindre la neutralité climatique

Le 8 juillet 2020, la Commission européenne a présenté sa communication relative à une stratégie hydrogène pour une Europe climatiquement neutre.

Cette stratégie s’inscrit dans la volonté de l’Union européenne (UE) de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030 et de devenir le premier continent climatiquement neutre d’ici à 2050, comme définit dans le pacte vert pour l’Europe[1]. Elle répond également aux objectifs climatiques mondiaux que de nombreux États se sont fixés à l’instar du septième objectif de développement durable[2] des Nations unies et de l’accord de Paris[3].

Crédits photo : Commission européenne

Trouver une alternative aux sources d’énergie fossiles

L’hydrogène est une source d’énergie pouvant être utilisée dans une multitude de secteurs tels que l’industrie, les transports, la construction, et l’électricité. L’avantage principal de l’hydrogène propre est de ne pas émettre de CO2 et ainsi limiter très largement la pollution de l’air pour atteindre les ambitieux objectifs de l’Union européenne en matière climatique. La stratégie hydrogène, en lien avec la nouvelle stratégie industrielle pour l’Europe[4] et la future stratégie pour une mobilité durable et intelligente[5], vise à substituer les hydrogènes renouvelable et bas-carbone aux énergies fossiles. La transformation du système énergétique de l’Union européenne permettra notamment de mettre en œuvre le pacte vert pour l’Europe et de décarboner un certain nombre de secteurs. Pour être renouvelable, l’hydrogène doit être produit à partir des énergies éolienne et solaire. Le développement de cet hydrogène renouvelable fait partie des priorités de l’Union européenne et est au cœur de la présente stratégie. L’hydrogène bas-carbone est quant à lui privilégié sur les court et moyen termes afin d’amorcer l’utilisation de cette source d’énergie au niveau européen.

Investir massivement dans l’hydrogène d’ici à 2050

La stratégie pour l’hydrogène présentée par la Commission européenne s’articule en trois phases :

  • De 2020 à 2024, l’objectif fixé est d’atteindre au moins 6 gigawatts d'électrolyseurs pour la production d'hydrogène renouvelable dans l'UE et une production jusqu’à 1 million de tonnes d’hydrogène renouvelable.

  • De 2025 à 2030, l’hydrogène devrait constituer une part essentielle de l’énergie avec l’objectif d’installer au mois 40 gigawatts d’électrolyseurs pour la production d’hydrogène renouvelable d’ici à 2030 et une production d’au moins 10 millions de tonnes d’hydrogène renouvelable au sein de l’Union européenne.

  • De 2030 à 2050, les technologies de l’hydrogène renouvelable devraient être matures et développées à grande échelle, y compris dans les secteurs dont la décarbonisation est plus complexe.

 

La Commission européenne prévoit que l’ensemble des investissements dans l’hydrogène renouvelable en Europe atteigne 180 à 470 milliards d’euros d’ici à 2050. Les sources de financement principales sont le programme InvestEU, le plan de relance pour l’Europe, le Fonds européen de développement régional et le Fonds de cohésion, le mécanisme pour une transition juste et le programme Horizon Europe.

En parallèle des objectifs climatiques de la stratégie européenne, le plan relatif à l’hydrogène devrait contribuer à l’essor de la recherche et de l’innovation de l’UE ainsi qu’à la croissance économique et la création de nouveaux emplois.

 

Afin d’assurer l’élaboration des politiques relatives à l’hydrogène, l’Alliance européenne pour un hydrogène propre a été lancée le 8 juillet dernier par les Commissaires européens Thierry Breton, Frans Timmermans et Kadri Simson. Présentée le 10 mars 2020 dans la communication relative à la nouvelle stratégie industrielle, l’Alliance regroupe les parties prenantes de l’industrie, la société civile ainsi que les autorités nationales, régionales et locales. Elle est responsable de la coordination entre les politiques nationales et européennes. L’ensemble des organisations européennes impliquées dans l’hydrogène renouvelable et bas carbone est invité à rejoindre cette Alliance qui organisera chaque année un Forum Hydrogène et de multiples tables rondes relatives aux secteurs industriels de l’écosystème. L’Alliance est chargée de faciliter la mise en œuvre de la nouvelle stratégie industrielle pour l’Europe et de soutenir les investissements à destination de l’hydrogène, en rassemblant notamment des projets d’investissement.

Prochaines étapes

Participer aux discussions européennes

Depuis le début de son mandat, en décembre 2019, la Commission européenne a défini les priorités qui guideront son action jusqu’en 2024. Les objectifs climatiques de l’Union européenne sont ambitieux, comme en témoigne le pacte vert pour l’Europe. La transition énergétique, partie intégrante des futures politiques environnementales, impactera l’ensemble des secteurs. Les parties prenantes doivent ainsi, dès à présent, se saisir du sujet afin de participer à l’élaboration des futures politiques énergétiques.

 

Pour plus d’informations : info@lighthouseeurope.com

Par Thara Safi Couplet