Remaniements politiques en France : un éventuel Land Shift ?

- Juin 2017

Les élections françaises sont souvent décrites comme le moment décisif de l'unité ou de la division de la société française .  Largement commentée et suivie à l'étranger, l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République ouvre la voie à de nouveaux types de gouvernance politique - loin de la traditionnelle confrontation droite-gauche - qui pourraient déboucher sur un renouvellement sans précédent du leadership politique.

Crédits photos :  Courtiers Windsor

Si les résultats des élections législatives valident les prévisions des sondages, une force politique d'un nouveau type, voulue par des pionniers comme l'homme politique français Jean Lecanuet, émergerait .  Ce mouvement, qui représente un potentiel land shift, ne doit pas empêcher de prêter attention aux principales dispositions des initiatives politiques emblématiques qui se dessinent :

  • Assouplir le droit du travail,

  • Réduire les charges salariales en augmentant la Contribution Sociale Généralisée (CSG)  [1]  – dont les demandeurs d'emploi et les retraités pourraient être exonérés,

  • Réaffirmant les ambitions européennes de la France,

  • Présenter une loi pour moraliser la vie politique française,

  • Construire un environnement attractif pour les entreprises innovantes,

  • Alléger la fiscalité des biens corporels avec la suppression partielle de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF)  [2].

 

La mesure dans laquelle les Français soutiendront ces mesures confirmera ou infirmera l'hypothèse de la fin du clivage gauche-droite  et l'émergence de forces politiques plus innovantes, en opposition avec l'exercice traditionnel du pouvoir qui a prévalu pendant près de soixante ans.

 

Les résultats des élections législatives des 11 et 25 juin prochains pourraient ainsi marquer un clivage durable entre forces conservatrices et progressistes, qui façonnent la société française.

Par Olivier Benoist

[1]  La CSG est un impôt qui diversifie le financement de la protection sociale en France ; la CSG est perçue, à des taux différents, sur les salaires et primes, les pensions de retraite et les allocations de chômage, les revenus de la propriété, les revenus des placements et les revenus des jeux.

[2]  L'ISF est un impôt payé par les personnes physiques disposant de plus de 1 300 000 € de patrimoine. L'ISF est opposable aux personnes établies en France, sur leur patrimoine situé en France et à l'étranger, ainsi qu'aux personnes non domiciliées fiscalement en France dont le patrimoine situé sur le territoire français dépasse le seuil de 1 300 000 €.